Les gestes qui sauvent

Aujourd’hui je sors un peu de la grossesse et du côté purement parent.

Je vais vous parler de la formation des gestes de premier secours, que nous avons avec « chéri » fait cette semaine. Attention mon article est loin de suffire, alors n’hésitez pas à faire cette formation, vous renseigner sur cela.

En fait je voulais me former aux gestes de premier secours depuis longtemps. Mais vous savez ce que c’est, pas le temps, on fait autre chose, on repousse. Mais avec la grossesse et l’arrivée de Zoé, cela m’a encore plus travaillé.

Et puis un jour ma meilleure amie, pompier volontaire, me dit  » trop bien hier j’ai fait une réanimation d’un nourrisson » bon on n’a pas la même définition des mots trop bien…

giphy

Mais là je me suis dit et si demain cela nous arrive ?

Alors j’ai regardé les formations pour les gestes de premier secours enfants et nourrissons.

Je me suis dirigée vers la Croix-Rouge, mais d’autres le proposent aussi. Nous avons choisi une date et demandé l’inscription. Cela coûte 30 € pour 4h30 de formation, je trouve que c’est un bon investissement.

Nous y sommes allés tous les deux, mais je pense que si déjà un des deux parents le fait et passe le message ensuite c’est déjà une très bonne chose. Nous avons profiter du congé de « chéri » ayant eu presque 1 mois cela nous a laissé le temps de le faire.

20190515_135049

Voici donc comment se déroule la formation. Nous étions une dizaine de participants. Le fait de ne pas être trop était une bonne chose, on est plus à l’aise, on peut tous poser des questions sans souci.

La première partie dure 90 minutes. Le formateur nous montre alors des photos de situations à risques pour les enfants et nourrissons et nous devons alors dire ce qui pour nous paraît dangereux et comment y remédier. C’était donc un échange et pas juste un cours ennuyeux.

20190515_153144

Parfois les situations paraissent basiques et ce qui faut faire aussi, mais les rappels sont bons à prendre. C’est très simple les bases, c’est éliminer les risques, surveiller, montrer l’exemple, expliquer et bloquer l’accès aux endroits dangereux.

Ensuite vient la partie plus pratique. D’abord nous avons vu comment réagir en cas d’obstruction totale ou partielle des voies respiratoires. Premier geste une claque spécifique dans le dos, faite avec la paume de la main et placée entre les deux omoplates. Ensuite la manoeuvre de heimlich. Cela peut impressionner car il ne faut pas hésiter à taper fort.

20190515_165120

 

20190515_164917

Ensuite nous avons vu comment réagir face à une plaie qui amène à une hémorragie. Comment faire un point de compression. notamment et à quel moment il faut contacter les secours.

Suite à cela nous avons vu quoi faire en cas de perte de conscience de la victime.

Les étapes à suivre sont très importantes. Test de la conscience tout d’abord, c’est-à-dire savoir si la personne est vraiment inconsciente ou pas. Vient ensuite l’examen de la respiration, il est essentiel pour la suite.

Si la personne respire, on peut alors le placer en position PLS ( position latérale de sécurité), bien sûr nous avons vu comment placer la victime, que ce soit sur enfant ou nourrisson.

DQII2TjX0AA80IM

Si la personne ne respire pas par contre nous pouvons passer au massage cardiaque . Par exemple chose très importante pour le nourrisson il faut d’abord faire 5 insufflations ( le fameux bouche-à-bouche ou plutôt le bouche-à-bouche-à-nez ), c’est un geste qui sauve beaucoup de nourrissons. Comment le faire, quand le faire. Mais aussi quand prévenir les secours car une fois que le massage est commencé on ne doit plus s’arrêter.

20190515_184106.jpg

 

20190515_181348

 

Ensuite seulement si cela ne suffit pas, il faut appeler les secours. Une fois cela fait le massage cardiaque peut commencer.

Nous avons aussi pu voir comment se servir d’un défibrillateur.

logo-defibrillateur-signaletique-dae

 

La Croix Rouge nous envoie aussi par la suite un mail avec un rappel de tout cela.

Cette formation, peut faire un peu peur, mais je pense que c’est aussi important d’y penser. Je ne sais pas s’il devait arriver quelque chose à Zoé, si je serais apte à faire tout cela, si je penserais à tout avec la panique. Mais au moins je me sens rassurée que nous soyons tous les deux formés.

J’ai aussi pas mal d’enfants autour de moi, alors je pense qu’en cas de réunion de famille, d’anniversaire d’enfant, savoir cela peut sauver une vie un jour. Même si j’espère fortement ne pas y avoir besoin un jour.

Il n’y avait pas que des parents à cette formation, mais aussi des nounous, des profs. Alors n’hésitez pas à le faire même si vous n’êtes pas parents et aussi pour les adultes bien sûr.

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s